Le Village

Le village de Saint-Florent

Par sa situation au creux d'un des plus beaux golfes de Méditerranée, ayant inspiré bon nombre de poètes et écrivains, cette antique cité romaine est devenue aujourd’hui une station balnéaire prisée, sans n'avoir rien perdu de son authenticité. Vous y découvrirez des édifices anciens tels que la Cathédrale de XIIème siècle ou la Citadelle du XVème qui semble couronner le village, mais vous prendrez également plaisir à vous promener le long des quais et profiter de l’animation permanente du port de plaisance, situé au cœur du village.
A seulement une demi-heure du port de Commerce et de l’aéroport international de Bastia, Saint-Florent jouit d’un emplacement privilégié. Sa configuration à l’Ouest, lui permet de bénéficier également des Agriate et de ses plages de sable fin exceptionnelles, entourées de maquis odorant.

Visitez Saint-Florent

« U mio paese o ghjente cari un’è solu sole e mare… » Selon une célèbre chanson du non moins célèbre groupe corse I Muvrini, « mon village mes très chers n’est pas seulement le soleil et la mer … » prenez le temps d’en découvrir tous les aspects !

A votre arrivée, la place des Portes ou des Ormeaux vous accueille, offrant le spectacle aux amateurs du jeu de boules.

Flânez le long des quais du port de Saint-Florent en passant par les ruelles du vieux quartier qui vous mèneront à l’Eglise paroissiale de Ste Anne du XVII ème, ouverte au public, et à la « Piazza Posta », la place de l’ancienne poste comme aiment à l’appeler les Saint-Florentins, ou appelée aussi place Doria et qui fait le bonheur des enfants grâce à sa fontaine « aux grenouilles » et à sa fraicheur en été. A cet endroit précis se trouve l'âme du village !

De là vous accédez directement à la remarquable Citadelle du XVème siècle, qui vous offre de son esplanade une vue remarquable sur le Golfe, le Désert des Agriate en face et la « Marinuccia », petite marine typique de cet ancien village de pêcheurs que fut Saint-Florent.

Côté pratique plusieurs parkings sont disponibles gratuitement dans le village, un sur l'esplanade de la Citadelle, un  près du stade, un sur le port et un autre le long des berges de l'Aliso. Seul le parking central est payant de mai à mi-octobre.

A découvrir

 La Citadelle de Saint Florent

Construite en 1439 par Janus Campofregoso, elle fut une des premières positions occupées par Gênes. De là une bourgade prend forme et devient une des plus importantes places commerciales de l’île. Au centre de l’esplanade se trouve l’église St. Antoine, réalisée au XVI ème siècle. Plus tard elle servira de réfectoire aux troupes françaises. Elles étaient alimentées au début par la récupération des eaux pluviales de l’ensemble des bâtiments et plus tard par l’alimentation des eaux de la cité. Le bâtiment situé à droite de l’église et de la montée vers le château était le magasin d’artillerie. De la cour intérieure on rejoignait la poudrière qui sera plus tard transformée en prison, puisque les bâtiments abritèrent jusqu’en 1927 une compagnie de disciplinaires. L’originalité de la Citadelle est reconnue par les connaisseurs et figure depuis 1948 dans l’inventaire des sites pittoresques.

Aujourd’hui l’ancien et le contemporain s’harmonisent le temps de la saison estivale dans cette imposante forteresse où ont lieu des expositions de peintures, photos et sculptures. L’esplanade de la Citadelle, elle, est devenue un lieu de rencontres culturelles à travers le Festival de musique Porto Latino, qui se déroule début août et qui offre chaque année des têtes d’affiches internationales et le concert du groupe corse « I Muvrini » notamment. L'intérieur de la citadelle est ouverte au public uniquement en juillet et en août.

 

La Cathédrale Santa Maria Assunta

L’ancienne Cathédrale de l’évêché du Nebbio a probablement été édifiée sur les ruines d’une basilique paléochrétienne. Dédiée à la Vierge de l’Assomption, Santa Maria Assunta,  elle date vraisemblablement du premier quart du XIIème siècle. Le premier document faisant mention de cet édifice remonte à 1144. Classée sur la liste des monuments historiques en 1840 elle donnera lieu à d’importantes campagnes de restauration. L’édifice allie à la fois la sobriété liée à son époque et la richesse. Notamment par sa fresque du XVème siècle représentant les douze apôtres, son maître autel en stuc réalisé début du XVIIème et surtout la châsse contenant St Flor, soldat du Christ du IIIème siècle, vénéré par les paroissiens de la micro-région à l’occasion de la triennale de la Saint-Flor qui se déroule le week-end de la Pentecôte.

Durant la saison estivale une permanence de ce prestigieux édifice est assurée par l’Office du Tourisme afin d’en permettre la visite. Des audio-guides multilingues sont également mis à votre disposition. Ce monument de plan basilical, à l’appareil de calcaire blanc, est formé d’un vaisseau central et de deux collatéraux couverts d’une charpente en bois apparente et séparés par des pilastres massifs. Le vaisseau central est prolongé par une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four. La couverture est aujourd’hui en granit gris. Lieu propice aux chants sacrés, vous aurez le plaisir d’y entendre différents concerts de polyphonie et de chants traditionnels, vous faisant découvrir ainsi les sons multiples et riches de notre culture.

Flux : Le village de Saint-Florent
Cet article provient du site de Portail Touristique de Saint Florent
http://www.saint-florent.fr/index.php